AM Art Films
Paris, 2018

Un homme... Profession libérale

Wang Du

© Un homme... Profession libérale, Wang Du - Am Art Films - 2018

Pour Wang Du l’art n’est pas un métier, c’est une philosophie, un choix de vie. Dans son atelier, entre rire tonitruant, service du thé et mains de l’artiste au travail, Wang Du nous explique que le monde est une œuvre d’art dont les humains sont les coproducteurs.

Ping-pong artistique

" Dans les volutes de fumées qui montent au ciel en dansant, un visage se distingue un instant puis, comme dans un songe, se brouille et disparaît. Focus sur un visage dont on devine peu à peu les traits. Cheveux noirs. Regard bridé. L’homme apparaît dans notre champ de vision, puis nous échappe encore et encore. Il nous ramène au réel au gré des histoires qu’il conte et qui résonnent comme des mantras servis à la sauce aigre-douce. « L’art, c’est pas un métier » lance-t-il d’emblée de sa voix aux accents d’Asie. La scène entrecoupée de respirations, ponctuées d’éclats de rires et de réflexions sur l’art, semble avoir été filmée sur un coin de table, entre amis.

On pourrait s’imaginer dans une fumerie d’opium dans un quartier chaud de Shanghai ou au fond d’une cale, dans une jonque chinoise à la dérive sur le YangTsé.

Mais on est dans l’atelier Wang Du, près de Paris, et on ne carbure qu’au thé.

Pourtant, on ne comprend pas tout. Comme sous éther, évoluant dans un demi-sommeil, on capte des bribes de conversation: « Le monde, c’est une œuvre d’art ». « Il faut trouver des positions pour survivre ». « La planète n’est pas malade, ce sont les gens… »… autant de vérités qui nous ramènent au réel.. Les pensées filent. On refait le monde autour d’une tasse de Lapsang Souchong. Sans cérémonie mais en y mettant les formes, l’artiste Chinois Wang Du tente de répondre à une question simple : «Qu’est-ce qu’un artiste ? ». Ce à quoi, le film intitulé « Un homme… Profession libérale », ébauche une réponse en pointillés.

A la caméra, Alberto Crespo filme comme il respire. Les sons résonnent, l’image se ralentit ou s’accélère, passe du noir et blanc à la couleur, voyage dans la gamme des flous, revient sur un détail qui s’évapore dans un fondu enchaîné. On a la tête dans les nuages, mais les gestes de Wang Du sont précis, assurés. Quant à la caméra, elle nous laisse parcourir des géographies inhabituelles de l’image. Photographe, réalisateur, musicien, Alberto Crespo signe ici un film d’une grande liberté aux allures faussement bricolées, à échelle humaine, en apparence spontané mais totalement maîtrisé. Le rendu sensuel de cet objet filmique nous rappelle l’ambiance des concerts de jazz, sa passion.

Un dialogue s’instaure entre le réalisateur et l’artiste, comme une partie de ping pong, une rencontre amicale dans laquelle les sons sont amplifiés, et où l’on tournoie, explore, s’arrête et repart… bref, où l’on voyage à travers le jeu des mains de l’artiste. Ces mêmes mains qui qui semblent tracer des idéogrammes dans l’atmosphère. On suit leurs mouvements, l’air de rien alors qu’elles versent le thé, jusqu’à ce qu’elles se mettent à l’œuvre, modèlent les contours d’une planisphère, et finalement s’éternisent sur une série de vanités. Trois crânes qui, après avoir fait transpirer l’artiste, nous ramènent à la vacuité des passions humaines. De quoi se laisser inspirer. "


Anaïd Demir
Avril 2019

Anaïd Demir, critique d’art et commissaire d’exposition, a collaboré à de nombreuses publications dont Le Journal des Arts, Beaux-Arts Magazine, Photo, Le Monde 2, GQ,… et à Radio Nova. Auteure de romans ancrés dans le champ de l’art comme Le Dernier jour de Jean-Michel Basquiat (2010, Ed. Anabet), Joconde Intime (Éditions Léo Scheer-Laureli, 2011), son prochain roman, Maison-mère, est en cours d’élaboration et a reçu le concours du CNL.

A propos

L'artiste
Wang Du est né en 1956 à Wuhan (Chine). Artiste plasticien installé en France depuis 1990, il vit et travaille à Paris. Il est représenté par la galerie Laurent Godin à Paris.

Réalisation, image et montage
Alberto Crespo

Musique originale
Isidor & Veyet (pseudo Alberto Crespo)

Durée
06:08
AM Art Films
0%