AM Art Films
Les Hauts-de-France, 2019

The thin line between success and failure

La Fratrie

Sur le territoire de leur enfance campagnarde marquée par la liberté, La Fratrie construit une baleine flottante dévorant Pinocchio.La complicité créative des frères Berchiche s’exprime à travers leurs gestes et paroles coordonnés et l’aventure rocambolesque du test de la mise à l’eau.

Moi qui suis fils unique, j’ai toujours envié les fratries, surtout quand j’étais minot. Pas seulement pour les coups de pouces occasionnels, les creux d’ épaule où pleurer comme une madeleine et les tartes dans la gueule pour se défouler… Non, ce que je trouve super chez un frère, c’est d’avoir le complice rêvé pour goupiller de bonnes grosses conneries en toute impunité.
Un frérot - à ce qui paraît - ça ne moufte jamais ! En particulier quand il est dans le coup. Alors mieux vaut être pote... Encore plus si la famille crèche en cambrousse et qu’ il n y a rien d’autre à branler que de s’emmerder comme des rats morts. Mais l’ennui tu connais pas quand tu as un chouette reuf sur les bras ! Mieux, tu vois même pas le temps passer à force de cogiter en binôme sur des plans fumeux toute la sainte journée. Faut dire qu’un duo de frelots, c’est un petit gang bien achalandé ; quatre yeux, deux fois deux mains, une paire de cerveaux... Bref, tout le nécessaire pour la voyoucratie au grand air, le DIY en bandoulière, des croûtes plein les genoux et la morve au nez.
Bien sûr, les frangins Berchiche ne sont plus des gosses, et encore moins des délinquants, mais ils ont le mérite d’avoir su garder ce goût de l'enfance pour les péripéties branquignoles et les paris débiles. As de la bricole de pointe, Karim et Luc excellent dans la fabrication de maquettes tip top ; cabanes, cahutes ou bicoques. Bref, tout un tas de cambuses toujours arrimées à un lopin de terre qui lui, par contre, s’est décroché du globe. Petites fables en 3d et en lévitation gracieuse, ces sculptures fragiles sont autant les modèles réduits d’un résidu de big bang qu’une interrogation sur l’enfance envolée.
Alors qui d’autre pour filmer leur toute dernière péripétie bricolière qu’une fratrie tout aussi branque ; j’ai nommé les Nemeta . La péloche de ces deux zozos a tout du film de famille format Super 8. Toute une jolie nostalgie sur bande magnétique qu’ accentuent d’ailleurs les bluettes magiques d’Etienne Charry, autre bidouilleur génial lui aussi mais pour esgourdes à jamais juvéniles... Dans ce docu de conte de fées, la camera, tel Jiminy Cricket, suit les artistes s’affairer sur une turne en bois de récup et aux contours de cachalot ; yeux en hublot, porte sur flanc gauche et Pinocchio de Disney coincé entre les ratiches. Une fois le cétacé en cartoon tout fignolé, les deux lascars filent gaiement le paumer dans la forêt comme un Petit Poucet.
Les livres racontent que Pinocchio et le vieux Jonas de la Bible furent avalés tout rond par un monstre des profondeurs. Puis, recrachés comme deux glaviots, l’un devint un vrai petit garçon et l’autre un grand prophète. A croire que quiconque peut sortir métamorphosés d’ un séjour dans un estomac... Le bide d’un poisson, c’est un peu comme l’enfance ; tu grandis loin de ce foutu monde de barjots et de ses turpitudes. Pendant un court instant - qui te parait une éternité- tu peux devenir ce que tu veux ; cosmonaute, cascadeur, pilote d’avion… Tout est jouable ! Mais la vie finit quand même par t’expulser de ton nid douillet à grand coup de pompes dans le derche. Il faut rejoindre la grande ronde du monde, pour le meilleur comme pour le pire : échouer ou réussir. T’as plus le choix, c’est la loi des grandes personnes maintenant…
Heureusement, cette frontière entre l’échec et la réussite, c’est l’espace du possible hérité de l’enfance et c’est là, pile à cet endroit, que la Fratrie a bâti son terrain de jeu.
Voici venu le temps, des rires et des chants !

Thomas Bernard, chroniqueur art

Thomas Bernard est né à Libourne en 1980. Chroniqueur Art pour Fluide Glacial, il est aussi commissaire d'expositions pour la Véranda et co-directeur artistique pour Ferraille Productions du festival Formula Bula, bande dessinée et plus si affinités.

A propos

Les artistes
La Fratrie est un duo d’artistes composé de deux frères.
Karim Berchiche est né à Le Quesnoy en 1978, Luc Berchiche est né à Le Quesnoy en 1981. Sculpteurs, ils vivent et travaillent à Paris.

Ils sont représentés par la School Gallery, Olivier Castaing, Paris

Réalisation
François Nemeta

Image
Florent Nemeta

Montage
Florent Nemeta
Zohar Michel


Musique originale
Etienne Charry

Durée
06:03

Sélection Festivals
MIFAC - Marché International du Film sur les Artistes Contemporains 2020, Le Mans (France)

AM Art Films
0%