AM Art Films
Paris, 2018

Mythologies

SMITH

Au cœur de son atelier et tourné vers le soleil SMITH laisse émerger son univers intimiste et philosophique. Son travail chemine entre portraits photographiques, évanescents et spectraux, et projets fictionnels scéniques à la recherche de nos origines cosmiques, de notre essence.

SMITH est décidément insaisissable tel que nous le montre Agathe Pichard : une silhouette de fantôme, une tête de robot, des cheveux lunaires, une voix synthétisée depuis les étoiles. A quel type d’artiste avons-nous affaire ? A un cyborg transi de mélancolie et de futur, d’effacement et d’apparition. En un mot : à un phénomène, à un phénomène fabuleux. Quelque chose. Quelqu’un. Quelqu’un ? SMITH n’est pas un, SMITH est une constellation, SMITH est pluriel dans la diversité de son travail et dans l’expansion de ses mythologies.

Il faut toute la délicatesse du film pour jouer des flous qui défont effectivement dans l’œuvre de SMITH les frontières entre les genres, entre les visages et les paysages, il faut toute la douceur des profils perdus pour composer ce portrait de SMITH où se dit son rapport spectral à l’image. A l’image telle qu’elle nous saisit et qu’elle nous perd, captant l’invisibilité des corps qui se présentent et s’absentent en permanence.

C’est d’ailleurs ce qu’il nous dit de sa voix envoûtante tandis qu’il s’approche de nous avec l’œil bionique de son objectif, la photographie est cette intimité de la distance.

SMITH c’est tout un ensemble de mythologies s’altérant sans cesse, devenant toujours autre, la photographie côtoyant les météorites, la danse chorégraphiant la physique quantique, la vidéo s’intriquant à la philosophie. Et c’est ce que désigne le mouvement de la désidération, proposant de nouvelles alliances. Comme l’union de la mélancolie et des étoiles. Comme une amitié stellaire qu’on peut imaginer là, dans un parc, face à notre étoile, dans la nuit de nos yeux fermés.


Lucien Raphmaj, écrivain
Paris – Septembre 2020

Lucien Raphmaj est né en 1985. Il vit et travaille à Paris. Il a écrit les textes des livres Astroblème et Valparaiso (si tu pleux) de SMITH et en 2020 a fait paraître Blandine Volochot et Capitale Songe.

A propos

L'artiste
SMITH est né en 1985 à Paris.
Artiste indisciplinaire, il vit et travaille à Paris.

Il est représenté par la Galerie Les Filles du Calvaire, Paris.

Réalisation
Agathe Pichard

Image
Thierry Goron

Montage
Benoît Ufferte
Musique originale
Annika Grill

Durée
06:34

Festivals

Asolo Art Film Festival 2020
Sélection "Short film on Art"
AM Art Films
0%